Beau démarrage pour le fonds M Sport & Lifestyle lancé il y a un an

9 mars 2021

Beau démarrage pour le fonds M Sport & Lifestyle lancé il y a un an

Beau démarrage pour le fonds M Sport & Lifestyle lancé il y a un an par Montpensier Finance : +20,42% de performance entre le 25 février 2020 et le 25 février 2021. Nicolas Kieffer, le gérant du fonds lui-même grand sportif – il fait des ironman et triathlons – nous explique l’intérêt de cette thématique.

 

H24 : En quoi est-ce un thème d’investissement intéressant ?

Nicolas Kieffer : Les secteurs du sport et du bien-être représentent un marché globalement estimé à 4 500 Md€. Leur taux de croissance est structurellement près de deux fois supérieur à la croissance du PIB mondial. La crise sanitaire a joué un rôle d’accélérateur pour ces tendances.

Pour les consommateurs, cela s’est traduit par une augmentation significative de la pratique sportive individuelle (fitness, yoga, course à pied, cyclisme…) et par une accélération de la tendance de l’athleisure. En parallèle, les différents confinements ont favorisé la pratique du e-sport.

Pour les entreprises, nous observons également un accroissement de la digitalisation des contenus, du marketing et de la distribution. Afin de garder la maitrise totale de leur stratégie, les acteurs de l’industrie du Sport ont accéléré leur transformation vers des modèles direct-to-customer avec une digitalisation accrue. A titre d’exemple, la part du E-commerce dans les ventes du secteur a triplé au premier semestre 2020 pour atteindre plus de 30%, soit le taux de pénétration attendu initialement pour 2025.

H24 : Comment définir la thématique “Sport & Lifestyle” ?

Nicolas Kieffer : Dans notre thématique Sport & Lifestyle, nous avons identifié trois grands vecteurs structurels :

  • Sporting Goods and Equipments : ce vecteur regroupe l’ensemble des fabricants et distributeurs de vêtements de sport et athleisure et des équipements liés à la pratique sportive.
  • Sport Business : ce vecteur va venir capter les sociétés qui participent aux économies du sport et du e-sport (diffusion, sponsorat, développeurs de jeux vidéo…)
  • Healthy living : rassemble les solutions permettant de vivre mieux et plus sainement, à savoir l’encadrement permettant la pratique du sport (clubs de fitness, domaines skiables…) et la nourriture saine et de performance.

Nous considérons que pour extraire tout le potentiel de la thématique il est important d’avoir l’approche la plus pure possible. C’est la raison pour laquelle nous nous fixons un seuil minimum de 50% du portefeuille de valeurs qui ont plus de 50% de leur chiffre d’affaire dans les secteurs du sport et bien-être. La seconde moitié de notre portefeuille est composée d’entreprises dont le chiffre d’affaire dans la thématique est compris entre 20 et 50%. A titre d’exemple, aujourd’hui près de 80% de notre portefeuille est constitué de valeurs dont la pureté thématique est élevée (>50%).

H24 : Quelle est votre approche de la gestion de ce fonds ?

Nicolas Kieffer : Notre approche de la gestion de ce fonds consiste à faire converger des thématiques structurelles et du stock picking méthodique.

La thématique s’articule autour de :

  • L’identification de trois grands vecteurs structurels : Sporting Goods & Equipments, Sport Business et Healthy Living.
  • L’analyse des évolutions de tendance (parts de marché, réseaux sociaux…)
  • L’évaluation du potentiel de croissance séculaire de chaque marché

Et le stock picking s’articule autour de :

  • La sélection des leaders d’aujourd’hui et de demain.
  • Un focus sur des managements de qualité avec une vision long terme et des intérêts alignés avec ceux de l’actionnaire minoritaire et le reste des parties prenantes.
  • La validation factuelle de notre thèse d’investissement et de la thématique à l’aide d’un réseau d’experts du terrain.

Cette approche nous a amené à sélectionner des valeurs telles que : MIPS sur le vecteur des SG&E, Activision Blizzard sur le Sport Business et Basic Fit pour Healthy Living.